PrésentationListe des servicesTroubles anxieuxBénévolat

(( précédent () suivant ))

5-Trouble panique avec agoraphobie

Attaque de panique.
Définition :
Épisode de peur intense pendant laquelle la personne ressent au moins quatre des symptômes suivants ; palpitations, transpiration, tremblement, serrement à la poitrine, impression de manquer d’air, nausée, étourdissement, picotements aux bouts des doigts, chaleur. Peur de devenir fou, de perdre le contrôle et de mourir. Ces attaques se présentent parfois spontanément et sans causes apparentes.

Le trouble panique
Définition :
Présence de crises de panique fréquentes accompagnées de l’appréhension d’avoir d’autres crises, d’en craindre les conséquences et qui amènent un changement dans les attitudes et les comportements.

Le trouble panique avec agoraphobie
Définition
L’évitement de plusieurs endroits ou situations succédant l’apparition du trouble panique et dans lesquels la personne craint de ne pouvoir s’enfuir ou recevoir de l’aide se nomme trouble panique avec agoraphobie. Par exemple ne plus traverser les ponts, ne plus utiliser les transports en commun, s’éloigner de la maison, rester seule, etc. C’est un problème qui peut devenir très handicapant s’il n’est pas traité rapidement et de façon appropriée.

Qu'elles en sont les origines ?
Ce qui est présentement suggéré, c’est qu’il s’agirait d’un amalgame de composantes qui prises séparément ne peuvent expliquer à elle seule la présence de ce trouble. Ces composantes sont une prédisposition biologique, un dérèglement au niveau de certaines substances comme la noradrénaline, la sérotonine, la GABA et la CCK-4. S’y trouvent aussi les composantes psychologiques soit, l’interprétation faite entre une sensation ressentie et la perception d’un danger. Il ne faut pas nier la présence de facteurs entretenant comme le tempérament de la personne, la présence de d’autres problématiques, son environnement, etc.

Quelle forme d’aide recevoir ?
Il existe particulièrement deux formes de traitements qui peuvent s’utiliser séparément ou ensemble avec leurs avantages et leurs inconvénients mais il s’agit de savoir que c’est d’abord un choix personnel et individualisé.
Le traitement médical implique la prise de médicaments agissants de façon sélective sur les dérèglements de substances comme la sérotonine et le traitement psychologique le plus utilisé est l’approche «cognitivo comportementale. Cette approche utilise les techniques menant à modifier les croyances erronées en regard des sensations perçues et à se défaire des comportements d’évitement par l’exposition aux situations anxiogènes et l’utilisation d’outils comme la respiration contrôlée et la relaxation active.

(( précédent () suivant ))

Vous pouvez télécharger la version PDF imprimable : Les troubles anxieux (.pdf 140 kb)


Des commentaires? écrivez nous

 

 

 
Logo_centraide

Suicide Mythes et Réalités