PrésentationListe des servicesTroubles anxieuxBénévolat

Comment les gens peuvent s'impliquer, remerciement, recrutement.

S'impliquer :


)) Donner du temps… c'est gagner beaucoup plus.

Durant une période de ma vie, j'ai souffert de certaines craintes envers les espaces, les foules ce qui me faisait parfois paniquer. Après beaucoup d'années, j'ai découvert que je n'étais pas la seule dans ma situation. En cherchant, j'ai compris que ce qui m'arrivait était un problème méconnu mais fréquent qui se nomme l'agoraphobie.

Par la suite, j'ai fait beaucoup de bénévolat et j'ai suivi plusieurs formations de relation d'aide avec les personnes dans les organismes communautaires.

Par exemple, les organismes comme : Secours-amitiés, La Parolière, L'Escale et pour finir L'Autre Rive.

Pour m'aider, j'ai appris à utiliser les outils qu'on m'offrait lors de mes formations. Un bon exemple serait la respiration abdominale qui est très importante, la relaxation, la désensibilisation à la peur et l'échange entre les participants lors de nos réunions.

Pour aider les autres il ne suffit pas uniquement de savoir comment utiliser les outils que l'on nous a enseignés. Il faut aussi avoir certaines aptitudes comme l'écoute, l'accueil, l'ouverture d'esprit, le partage du vécu des autres et du mien, la passion d'aider les autres et aussi une grande disponibilité.

Madeleine Labrie

)) Je suis allé chercher des outils, j'ai grandi,et maintenant, j'ai le désir d'offrir des outils à d'autres.

Lorsque j'ai frappé à la porte de l'Autre Rive pour la première fois, j'étais loin de me douter que, quelques années plus tard, ma participation dans cet organisme irait au-delà de l'utilisation de services.

À ce moment-là, ma seule préoccupation était de trouver un endroit qui m'aiderait à comprendre et à améliorer mon état de santé. J'avais besoin de me nourrir de tout ce qui pouvait m'aider à grandir.

Puis, à mesure que les années passaient, les outils mis à ma disposition par L'Autre Rive m'aidaient à libérer de l'énergie qui était emprisonnée à l'intérieur de moi. Je retrouvais une joie de vivre plus intense et une confiance plus solide en mes capacités.

Un jour, ces changements ont commencé à susciter chez moi le désir de vouloir exercer mes nouvelles capacités. J'avais le goût de communiquer mon énergie à d'autres, de leur offrir mon écoute et des moyens pour combattre la solitude. Je voulais franchir une nouvelle étape dans ma vie.

Pour réaliser mon désir, j'avais besoin d'un moyen qui respecterait mes limites. Celui-ci tiendrait compte de mon rythme d'exécution de projets et de mon horaire de vie quotidienne. Le travail bénévole répondait donc parfaitement à mes exigences.

Ensuite, je souhaitais trouver un endroit qui me laisserait beaucoup d'autonomie d'action dans l'exécution de mes projets, qui serait très ouvert aux idées nouvelles et qui offrirait un lieu de rencontre chaleureux favorisant l'intimité. L'Autre Rive offrait tous ces avantages et bien plus.

Au cours de mes deux années d'action bénévole à l'Autre Rive, j'ai pu exprimer librement ma créativité et me réconcilier avec le travail en équipe. J'ai aussi eu le plaisir de connaître beaucoup de gens et d'éprouver la sensation agréable de jouer un rôle important pour eux. Et finalement, j'ai côtoyé une équipe de travail très agréable et paisible avec laquelle je me suis senti accueilli, écouté, compris, respecté et j'en passe.

Malheureusement, à cause d'événements extérieurs hors de mon contrôle depuis un an, j'ai dû prendre un temps d'arrêt afin de me reposer. Mais depuis quelque temps, ayant récupéré suffisamment d'énergie, le goût de reprendre le flambeau est réapparu en moi avec force grâce aux nouvelles idées qui mijotent dans mon esprit.

Si un jour vous sentez cette énergie qui vous entraîne à vouloir entreprendre gratuitement quelque chose d'utile aux autres, et bien, ne la retenez pas. Lorsque vous goûterez aux bénéfices que le bénévolat vous rapportera, vous ne voudrez peut-être plus investir votre temps libre ailleurs.

AU PLAISIR DE PARTAGER VOTRE FUTURE JOIE.
Bruno Lévesque


Des commentaires? écrivez nous

 

 

 
Logo_centraide

Suicide Mythes et Réalités